Familles Laïques

Le site du Conseil National des Associations Familiales laïques (CNAFAL), association agréée d'aide aux consommateursNous connaitre

Consommation

Prévention : gare aux démarchages abusifs

L’AFL et le CCAS ont réalisé une conférence sur les démarchages abusifs, dans le cadre de la semaine bleue. Elle était animée par François Vetter, président de l’association familiale laïque de Lure.

    « Les personnes âgées sont plus vulnérables. Elles se laissent plus facilement embobiner » constate d’expérience François Vetter.

    Le président de la section haut-sâonoise des associations familiales laïques (AFL) vient d’être sollicité, dans le cadre de la Semaine bleue pour évoquer « la question récurrente » des démarchages abusifs. Téléphoniques ou physiques. « Notre activité principale c’est la défense des consommateurs » justifie-t-il.

    Les thèmes porteurs actuellement ? « Il y a beaucoup de gens qui se font démarcher pour des panneaux photovoltaïques ou des équipements de développement durable. Mais souvent celui qui démarche, c’est un commercial dont la société n’a aucune activité technique. Le conseil qu’on donne, c’est d’aller directement voir les artisans qui font le boulot… » répond François Vetter, qui estime que les plaintes qu’il reçoit sur ces questions de démarchages abusifs concernent un quart de l’activité de l’association.

    La grande nouveauté réglementaire face à ces pratiques commerciales agressives, c’est la mise en place par les services de l’État, de Bloctel, au printemps dernier.

    Bloctel, un service auprès duquel tout un chacun peut s’inscrire et qui en théorie permet de calmer les fâcheux. « C’est mieux que Pacitel parce que c’est contraignant. Une entreprise qui ne joue pas le jeu risque des amendes dissuasives » souligne François Vetter.

    Bloctel ne règle pas tout pour autant. « Le problème, c’est que certains centres d’appel sont à l’étranger. Comment les poursuivre ? », interroge-t-il.

    Quoi qu’il en soit, il conseille d’effectuer « les réclamations par internet. Il y a un formulaire électronique » qui permet de dénoncer ceux qui insistent.

    Bloctel dispose d’agents spécifiques. « Ils repèrent les numéros qui ressortent le plus souvent et les répercutent sur les DGCCRF (N.D.L.R. : direction de la concurrence, de la consommation et des fraudes). Un agent est ensuite chargé d’enquêter » décode François Vetter.

    « Quand je suis démarché, je laisse causer. Puis quand j’ai les éléments, je dis que je suis sur Bloctel. Ils raccrochent. Tout n’est pas parfait. On n’a pas fini d’être démarché, mais désormais il y a une loi. Les sociétés qui tiennent à leur réputation vont peut-être faire attention » espère le président qui rappelle que la loi permet malgré tout quelques exceptions comme les instituts de sondage.

    « Il ne faut jamais donner sa date de naissance. Parce qu’à partir de 50 ans, on est plus vulnérable » complète Josette Dubois, qui co-animait cette séance avec François Vetter.

    L’association des familles laïques de Vesoul tient des permanences les mardis et jeudis de 14 h à 17 heures, au centre Schlotterer. Contact afl70@laposte.net.

     

     

     

    ·

    Nicole Damon

    Dans la même rubrique

    Posez vos questions

    Pour poser une question à l'auteur du sujet, merci de vous identifier ou de créer un compte gratuit avant de continuer.

    Se connecter sur
    Familles laïques

    Pas encore de compte ? Créez-en un, c'est gratuit

    Restez connecté | Mot de passe oublié

    Adhérez au cnafal

    J’adhère au CNAFAL pour participer à la défense et à la promotion de la laïcité...

    En savoir plus

    La revue
    Familles laïques

    La revue Familles laïques

    Familles Laïques est la revue trimestrielle du CNAFAL. Elle est le reflet des positions du CNAFAL et s’appuie sur l’actualité.

    Voir le magazine