Familles Laïques

Le site du Conseil National des Associations Familiales laïques (CNAFAL), association agréée d'aide aux consommateursNous connaitre

Communiqué de presse

Pouvoir d’achat en berne et double jeu du macronisme

En France, le montant des paiements de dividendes grimpe à 50,9 milliards d’euros, un montant jamais atteint à ce jour. Mais ce n’est pas pour autant que les investissements sur le sol français repartent à la hausse. Les cadeaux fiscaux du Président étaient, paraît il, destinés à relancer l’investissement et l’économie. En fait, les dividendes alimentent la spéculation, laquelle ruine les français et le monde. La captation des richesses par le biais de ces dividendes, ne fait qu’appauvrir la masse des français.

Pendant ce temps, la « désindexation » des retraites (un chouya de 0,3%), des aides au logement et des allocations familiales, c’est‑à‑dire le fait de ne pas les aligner sur la progression de l’inflation de 2,3% fera perdre 1,8% de pouvoir d’achat à des familles modestes. Dans le même temps, les livrets d’épargne ne rapportent plus rien, lorsque l’on le sait que pour 70% des français, les livrets A sont une « épargne de précaution » avec des petits montants pour pouvoir réagir en cas de pépin, ou pour pouvoir payer des grosses factures (énergie, entre autres, dont les prix s’envolent !). Au final, -1,8% du total et cela fait plusieurs années que cela dure !

Le gouvernement actuel objecte qu’il fait un gros effort pour les plus pauvres (RSA, AAH), avec une revalorisation, mais le RSA est de 550 € pour un célibataire, l’AAH est de 800 €, l’allocation de solidarité spécifique est de 494 . Qui peut vivre avec cela ? Le minimum vital devrait être de 1000 € ! Mais tout cela, c’est le « fameux pognon de dingue » de Macron !

Et « en même temps » (formule qu’affectionne Macron), la facture de gaz a augmenté de 7,45% au 1er juillet ! Le prix de l’essence s’envole en un an, de 20 à 24 centimes le litre ! Soit 10 euros de plus pour un plein. Or, la voiture c’est l’outil qui permet de travailler ! En société libérale, on va chercher le travail de plus en plus loin par nécessité ! En moyenne, 40 km par jour, donc en moyenne 40 à 50 € de dépenses de carburant par mois en plus ! Les tarifs d’électricité suivent la même pente ! Et, maintenant on fait un cadeau de 240 millions d’euros aux chasseurs, en baissant le prix du permis !

En fait, ce gouvernement subventionne indirectement les entreprises, appauvrit les retraités, les salariés modestes et moyens, supprime à tour de bras des services rendus à la population (services publics) et veut libérer le travail le dimanche !

Rappelons que le CNAFAL, depuis 1979, défend le principe d’un revenu universel garanti pour tous.

Jean-Marie Bonnemayre,
Président.
06 23 82 80 22

Jean-François Chalot
Secrétaire Général,
07 89 05 54 64

Le CNAFAL

Dans la même rubrique

Posez vos questions

Pour poser une question à l'auteur du sujet, merci de vous identifier ou de créer un compte gratuit avant de continuer.

Se connecter sur
Familles laïques

Pas encore de compte ? Créez-en un, c'est gratuit

Restez connecté | Mot de passe oublié

Adhérez au cnafal

J’adhère au CNAFAL pour participer à la défense et à la promotion de la laïcité...

En savoir plus

La revue
Familles laïques

La revue Familles laïques

Familles Laïques est la revue trimestrielle du CNAFAL. Elle est le reflet des positions du CNAFAL et s’appuie sur l’actualité.

Voir le magazine