Familles Laïques

Le site du Conseil National des Associations Familiales laïques (CNAFAL), association agréée d'aide aux consommateursNous connaitre

Education

Violences sexuelles chez les mineurs

En tant que membre du GNIES (Groupement d’Information et d'Education à la sexualité), le CNAFAL était présent lors de la conférence débat organisée dans le cadre du salon de l'éducation le 18 novembre sur ce thème. "Violences sexuelles chez les mineurs, Auteur/Victime, Victime/Auteur : vers un accompagnement pour favoriser la résilience"

    En partant du constat et de l’étude effectuée par l’UNICEF, il a été rappelé  qu’un enfant sur 4 subit des violences, 1 fille sur 5 subit des violences sexuelles , 1 garçon sur 13 subit des violences sexuelles. Avant l’âge de 6 ans les violences sont, dans 70% des cas, issues du milieu familial ou des proches.

    Après ces rappels, 3 intervenants sont venus faire part de leur constat, de leurs observations et de l’aspect psychologique de ce phénomène.

    1ére intervention : Dr Anne-Rachel Van Der Host Docteur en criminologie :

    « Aider les auteurs aide les victimes » : le Dr Van Der Host a souligné l’importance d’aider les auteurs : beaucoup d’auteurs ont été victimes. Suite à la plainte ils seront confrontés l’un à l’autre, d’où la nécessité de les accompagner avant cette séance. Auteur et victime, l’un sans l’autre cela n’existe pas. Elle a insisté sur l’importance des signalements précoces, (plus tôt celui ci sera fait plus vite l’enfant pourra se reconstruire). Trop de signalements ne sont pas faits, c’est pourtant une obligation.

    2éme intervention: Dr Brigitte Moltrecht Médecin DGESCO :

    « Conséquences des maltraitances et/ou du climat incestuel chez des jeunes orientés en ITEP » (Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique). L’étude EMOI est actuellement en cours de réalisation dans le département 37, sur des adolescents placés en ITEP. Selon les premiers résultats, parmi les jeunes de cet établissement qui ont des conduites addictives, 85% auraient subi des violences dans leur enfance.

    3éme intervention : Joëlle Poncet directrice d’école en REP : 

    « Favoriser la prise en charge globale de l’éléve pour libérer la parole et favoriser les apprentissages ». Joëlle Poncet nous a fait part de son expérience d’enseignante, elle a plusieurs fois, au cours de sa carrière, été confrontée à des éléves qui subissaient des violences sexuelles. Comment agir ? que faire en cas de doutes ? soutenir l’équipe enseignante ? Avec beaucoup d’émotion, elle a insisté sur l’attention et l’écoute qu’il fallait porter aux enfants, mais également la difficulté de ces moments. Elle a insisté sur l’importance de développer un climat de confiance dans l’institution et de renforcer la parentalité.

    Cette année encore le GNIES a été en capacité de démontrer qu’il était en mesure d’organiser des conférences de grande qualité. Le sujet des violences sexuelles faites aux enfants, est encore trop souvent ignoré, voir carrément tabou. Il mériterait une audience et une diffusion plus large, pour la santé des enfants.

    Marie-Odile Pellé-Printanier,
    Vice-Présidente du CNAFAL.

    Le CNAFAL

    Dans la même rubrique

    Posez vos questions

    Pour poser une question à l'auteur du sujet, merci de vous identifier ou de créer un compte gratuit avant de continuer.

    Se connecter sur
    Familles laïques

    Pas encore de compte ? Créez-en un, c'est gratuit

    Restez connecté | Mot de passe oublié

    Adhérez au cnafal

    J’adhère au CNAFAL pour participer à la défense et à la promotion de la laïcité...

    En savoir plus

    La revue
    Familles laïques

    La revue Familles laïques

    Familles Laïques est la revue trimestrielle du CNAFAL. Elle est le reflet des positions du CNAFAL et s’appuie sur l’actualité.

    Voir le magazine