Familles Laïques

Le site du Conseil National des Associations Familiales laïques (CNAFAL), association agréée d'aide aux consommateursNous connaitre

Consommation

Agences de notation : Rafraichissons la mémoire des français et des françaises

  • 21 novembre 2012 |
  • agences de notation - démocratie - économie - europe - laïcité - libéralisme
  • Email RSS

Leurs ukases et leurs oracles sont une insulte permanente à la démocratie et à la laïcité.

Ces agences de notation se placent systématiquement au dessus des gouvernements et des peuples, en juges suprêmes, alors qu’elles se sont systématiquement trompées.

En 2001, Standard &  Poor’s et Moodys, celle-là qui vient de dégrader la note de la France, accorde à la société Enron la meilleure des notes pour effectuer des investissements. Quatre jours après elle faisait faillite, tous ses comptes reposant sur du vent, et elle entraînera dans sa chute le cabinet Andersen, planétairement connu pour ses audits, expertises et conseils en fiscalité et droit d’entreprise.

Lors de la crise des subprimes elles accordaient la meilleure note aux placements spéculatifs dénommés CDO, tout comme à la banque « Lehman Brothers » (une des premières banques mondiales) qui va s’effondrer en quelques jours pour défaut de paiement.

Des collectivités locales en Australie en 2011 n’ont pas hésité à porter plainte et à faire condamner Standard & Poor’s à les dédommager pour avoir acheté des produits certifiés sur des expertises inexactes.

En France, même JL. Bianco, Président du Conseil Général de Haute Provence, ancien ministre, n’a pas hésité à rompre le contrat qu’il avait passé avec l’une d’entre elles.

Pourtant le Parlement Européen avait parlé de « mettre fin à l’oligopole des agences de notation ». Où en est-on ? Où est passé le Commissaire européen Michel Barnier chargé de ce dossier ?

Mais pendant ce temps ces agences continuent à classer le Luxembourg en triple A, alors que c’est un des premiers paradis fiscaux de l’Europe.

A la vérité l’oligarchie financière qui nous gouverne veut avoir les mains libres pour faire sauter les conquêtes du pacte social de 1945 : réforme des retraites et de la protection sociale, avec en perspective le basculement vers les assurances privées, la baisse des dépenses publiques justifie de mettre à bas l’état social et républicain.

C’est oublier ce que disait De Gaulle en 1945 lors de la mise en chantier de la Sécurité Sociale : c’est parce que le patronat n’était pas impliqué dans la cohésion sociale du pays, que l’on a eu Vichy.

C’est avec nos impôts que ces agences sont rétribuées. Exigeons des élus locaux  qu’ils résilient les contrats conclus avec ces agences. Désintoxiquons la politique de ces parasites. La Banque Centrale Européenne doit devenir une véritable banque au service des peuples, des collectivités, et des Etats-nations.

Le CNAFAL

Dans la même rubrique

Posez vos questions

Pour poser une question à l'auteur du sujet, merci de vous identifier ou de créer un compte gratuit avant de continuer.

Se connecter sur
Familles laïques

Pas encore de compte ? Créez-en un, c'est gratuit

Restez connecté | Mot de passe oublié

Adhérez au cnafal

J’adhère au CNAFAL pour participer à la défense et à la promotion de la laïcité...

En savoir plus

La revue
Familles laïques

La revue Familles laïques

Familles Laïques est la revue trimestrielle du CNAFAL. Elle est le reflet des positions du CNAFAL et s’appuie sur l’actualité.

Voir le magazine